Les touristes anglais n’ont d’yeux que pour Marrakech

Marrakech bat en février tous les records de fréquentation du tourisme britannique. A tel point que certains hôtels ont enregistré des taux d’occupation supérieurs à 100%, dont le Four Seasons qui a redirigé ses clients vers d’autres établissements ou le Saadi Palace qui a explosé les compteurs avec un taux d’occupation de 85%. Ou encore la Mamounia, le Sofitel… qui ont dû coopérer et trouver des solutions pour leurs clients en attente d’hébergement.

Une excellente nouvelle pour le CRT de la ville qui explique ce rush anglais par la récente visite au Maroc du couple princier Harry-Meghan, des vacances scolaires en Grande Bretagne, de la fin du Brexit, de l’après tempête Cynthia, mais aussi par la recrudescence des golfeurs depuis le salon IGTM qui s’est tenu sous le chapiteau de Bab Jdid, ou encore le tournoi PGA (Tour Champions Morocco) qui a accueilli des stars du golf (Gimenes, Duhan Bayle, Calcavecchia …), très prisé par les Britanniques et diffusé sur la chaine de télévision « Golf Channel ».

Enfin, la signature d’un accord de libre échange entre le Maroc et la Grande Bretagne et la réunion de la CGEM qui s’est tenue à Londres ont largement impacté le marche touristique britannique. Sans oublier les nouvelles liaisons aériennes et la promotion de l’ONMT qui a beaucoup investi pour développer ce marché anglais, classé 2ème après celui des Français.

 

Considérant cette affluence inédite, les opérateurs tu tourisme estiment que le marché anglais pourrait atteindre d’ici 2024 un million d’arrivées au Maroc, dont une grande part à Marrakech.

Leave a comment